Martin-hollebecq-4_350x425

Martin Hollebecq

MARTIN HOLLEBECQ


Martin Hollebecq connait tous les sortilèges qui mènent à ce miracle, et connait surtout tous les secrets de la matière.

Avec lui, la pierre bleue, laquelle offre selon les traitements cent nuances différentes de couleurs, semble se mettre en quatre, se plier en deux, pour accéder au moindre de ses désirs. Le résultat est toujours inattendu. A tel point que l'on douterait du long processus qui lui a permis d'aboutir à une oeuvre où la pierre apparait tordue, inclinée, crevassée, assouplie, finalement domptée, où elle exprime un infini lyrisme, où elle chante, mais oui, parfaitement, où elle exprime en courbes un poème muet
venu tout droit des tréfonds du monde minéral. Comme si, d'un claquement de doigt, il avait le pouvoir insensé de déplacer les montagnes, d'ériger des sculptures formidables de prouesses techniques, de les modeler à sa guise... Et pourtant, Martin
Hollebecq donne à la pierre un élan comme surgi du coeur de la matière. Se perçoit dans ses oeuvres l'essence même du roc, une réminiscence d'un temps où tout était en mouvement, où tout ne faisait qu'un. Ses sculptures marient le passé et le présent dans une poésie pure comme du cristal de roche.

 

Ludovic Duhamel - Miroir de l'Art

Réalisé par Com-Océan